Restons
en contact !

Le 21 septembre 2022, de 8h à 13h, Canopée organise un séminaire sur les forêts à destination des parlementaires à la Maison de la Chimie (Paris).

Pourquoi ce séminaire?

Les forêts françaises souffrent des effets du dérèglement climatique. Pourtant, nous n’avons peut-être jamais autant eu besoin d’elles.

Fixation et stockage de carbone, production de bois, genèse et stabilisation des sols, régulation des cycles de l’eau, habitats pour la flore et la faune : les forêts offrent de nombreux services, le plus souvent gratuitement. Pourtant, comme le montrent les dernières statistiques de l’Institut National de l’Information Géographique et Forestière – et pour la première fois depuis le milieu du XIXe siècle – la progression du volume de bois en forêt ralentit sous l’effet d’une triple pression : baisse de la croissance, hausse des prélèvements de bois, aggravation de la mortalité de certaines espèces d’arbres.

Cette crise n’est pas passagère, elle constitue une nouvelle donne, qui déstabilise et interroge les pratiques de gestion forestière. Dans un contexte d’incertitude croissante, sur quelles bases fonder une nouvelle politique forestière ?

L’Union Européenne a ouvert la réflexion, en adoptant une stratégie pour les forêts proposant une vision forte : s’appuyer sur la biodiversité pour renforcer la résilience des forêts. Une vision qui ne signifie pas une sanctuarisation des forêts, mais qui acte que les forêts sont des écosystèmes, dont le bon état de fonctionnement écologique doit être maintenu ou restauré, car il représente la seule véritable garantie de résilience et de résistance face aux aléas annoncés.

Or, malgré l’engagement international de l’Europe dans le cadre de la Convention sur la Diversité Biologique, les politiques publiques mises en œuvre n’ont pas réussi à enrayer l’érosion de la biodiversité ou à restaurer la qualité de nos écosystèmes.

Les pratiques permettant de concilier exploitation forestière et biodiversité sont connues, et les débats lors des Assises nationales de la forêt et du bois ont permis de constater qu’elles étaient assez consensuelles : maintien de l’ambiance forestière, mélange d’espèces, conservation et restauration des mécanismes permettant d’avoir une diversité génétique, présence de très gros bois dans les peuplements et, plus généralement, diversité de diamètres, trames de bois mort, debout et au sol.

Tout l’enjeu est désormais de les placer au cœur d’une nouvelle politique forestière en conditionnant mieux les aides publiques, en modernisant la fiscalité forestière ou encore en renforçant le volet biodiversité et climat des documents de gestion, en forêt publique comme en forêt privée.

Le programme

8h – 8h45 : Petit-déjeuner

8h45 – 9h00 : Ouverture par Madame la Députée Sandrine Le Feur (Renaissance)

9h00 – 9h20 : Le point sur la science, les forêts face aux changements climatiques. Xavier Morin, directeur de recherche en écologie forestière au CNRS et président de Canopée.

9h20 – 10h30 : Adapter nos forêts aux changements climatiques en s’appuyant sur les écosystèmes – regards croisés d’experts

Modération : Gaëtan Du Bus de Warnaffe, expert forestier.

  • Evrard de Turckheim, expert forestier et président de Pro Silva France ;
  • Philippe Gourmain, expert forestier et co-fondateur de « la Belle Forêt » ;
  • Virginie Monatte, gestionnaire forestier indépendante et présidente de l’association nationale des techniciens et gestionnaires forestiers indépendants (ANATEF) ;
  • Julia Grimault, cheffe de projet Agriculture et Forêt pour I4CE

10h30 – 10h50 : Pause-café

10h50 – 12h00 : Dialogue autour du renforcement des conditionnalités environnementales des aides publiques et de la fiscalité forestière

Modération : Sylvain Angerand, coordinateur des campagnes pour Canopée

12h00 – 12h45 : Réactions et propositions

Interventions de parlementaires de différents groupes politiques et de représentants des deux ministères : de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, puis de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires

12h45 – 13h : Clôture par le Président de la commission des finances, Monsieur Eric Coquerel

Comment s’inscrire?

En raison du nombre de places limité, les inscriptions sont réservées en priorité aux parlementaires et à leurs collaborateurs.

Pour toute demande d’information, vous pouvez contacter Bruno Doucet au 06 44 98 88 27.

Faire une demande d’inscription

Partager l'article