Restons en contact !

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter et participer à nos actions.

Alors que le plan de relance prévoit 200 millions d’euros d’aide pour la forêt, aucun budget n’est aujourd’hui spécifiquement fléché pour renforcer les missions de service public de l’ONF. Au contraire, le gouvernement prévoit de faire des économies en remplaçant les agents assermentés par des salariés de droit privé avec son projet de loi Accélération et Simplification de l’Action Publique (ASAP).

Au quotidien, les agents forestiers sont soumis à de nombreuses pressions. Le fait d’être assermentés leur permet de résister à ces pressions et donc de protéger au mieux la forêt et l’intérêt général. Pourtant en 30 ans, le nombre de gardes forestiers a déjà été divisé par trois. Et demain ?

Cette accélération de la privatisation intervient alors que les forêts françaises subissent de plein fouet les premiers effets des changements climatiques. Plus que jamais, nous avons besoin d’un service public forestier fort, indépendant des pressions de rentabilité économique et plus ouvert à la prise en compte des enjeux sociétaux et à la préservation de la biodiversité.

Dans les prochains jours, les députés vont examiner à l’Assemblée nationale l’article 33 du projet de loi ASAP qui porte sur l’avenir de l’ONF. Agissez avec nous : interpellez vos députés afin qu’ils votent contre cet article et pour qu’enfin s’ouvre un débat sur l’avenir de nos forêts !

0 personnes ont interpellé leur député
J’interpelle mon député

Je saisis le nom de ma commune

Vous rencontrez des difficultés ? Pas de panique, voici 3 conseils pour résoudre ce problème :
- Merci de bien saisir les premières lettre du nom de votre commune et non son code postal
- Si votre commune se situe au sein d'une commune nouvelle merci de saisir le nom de la commune nouvelle
- Si votre commune porte un nom composé, ajouter des tirets entre les mots ex : Fort-De-France

Je sélectionne mon ou ma député.e

Les grandes villes sont découpées en plusieurs circonscriptions et ont donc plusieurs députés.
Si vous ne connaissez pas votre député, choisissez-en un au hasard ou renseignez vous: https://www.nosdeputes.fr/circonscription

Je choisis mon action

Je l'appelle

Je l'interpelle sur Twitter

J'envoie un email

Merci pour votre soutien !

Pour être informé des suites de cette campagne et participez à nos actions,
vous pouvez nous laisser vos coordonnées ou partager cette action sur les réseaux sociaux.

Ils et elles soutiennent nos propositions