Restons
en contact !

Le Président Emmanuel Macron a déclaré en mai 2019 vouloir protéger 30% des espaces naturels sur terre et en mer, dont 1/3 « en pleine naturalité », soit 10% à l’horizon 2030.

Comme souvent, la déclaration est réjouissante mais les actions tangibles peinent à suivre…

C’est pourquoi plusieurs associations et personnalités (dont Canopée) ont signé le manifeste « Redonnons de la place au vivant  » !

Le manifeste propose des mesures concrètes :

  • Renforçons la protection forte française pour que les 10% promis le soient en libre-évolution (en pleine naturalité) en adoptant la définition européenne des zones de nature vierge ;
  • Créons des zones de libre évolution à l’intérieur d’espaces encore trop mal protégés (Parcs Naturels Régionaux, zones Natura 2000, etc.), mais aussi là où cela sera profitable à de nouveaux territoires. Créons de nouveaux outils pour faciliter leur mise en place ;
  • Visons systématiquement la présence de toutes les composantes d’un écosystème laissé en libre évolution, afin de garantir son fonctionnement optimal ;
  • Encourageons les propriétaires privés à rendre certaines de leurs parcelles à la nature sauvage avec une garantie sur le long terme ;
  • Inscrivons ces propositions dans la nouvelle stratégie des Aires Protégées 2020-2030 de la France.

Le manifeste est signé par plusieurs associations :

Et par de nombreuses personnalités !

  • Nicolas Hulot, ex-ministre de la transition écologique et solidaire ;
  • Sylvain Tesson, écrivain voyageur ;
  • Isabelle Autissier, navigatrice et écrivaine ;
  • Jacques Perrin, cinéaste ;
  • Jean-Michel Bertrand, photographe, cinéaste animalier et réalisateur ;
  • Gilles Clément, paysagiste, botaniste, entomologiste, biologiste et écrivain;
  • Gilbert Cochet, agrégé, attaché au Muséum national d’histoire naturelle, expert au Conseil de l’Europe, expert au Conseil Scientifique régional du patrimoine naturel ;
  • Jean-Baptiste Dumond, naturaliste-photographe ;
  • Stéphane Durand, éditeur et auteur ;
  • Marc Giraud, écrivain, naturaliste, chroniqueur ;
  • Jean-Claude Génot, ingénieur écologue, écrivain ;
  • Francis Hallé, botaniste, biologiste et dendrologue ;
  • Béatrice Kremer-Cochet, agrégée, experte au Conseil Scientifique régional du patrimoine naturel ;
  • Virginie Maris, directrice de recherche au CNRS, spécialiste de la philosophie de l’environnement Roger Mathieu, naturaliste, écrivain ;
  • Baptiste Morizot, enseignant-chercheur en philosophie ;
  • Vincent Munier, photographe animalier ;
  • Matthieu Ricard, moine bouddhiste tibétain, interprète du Dalaï-Lama, essayiste et photographe

Retrouvez ici le manifeste entier !

Partager l'article