Restons en contact !

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter et participer à nos actions.

Je signe !

Chaque année, plus de 10 millions d’hectares de forêts disparaissent dans le monde. Sans le savoir, nous consommons de nombreux produits issus de la destruction des forêts : en tête de cette liste noire, le soja issu du Brésil. Cette pétition s’inscrit dans le cadre d’une campagne d’interpellation des entreprises pour les forcer à nettoyer leurs chaines d’approvisionnement. Pour la rejoindre et participer à nos actions, signez et partagez !

Amazonie mais aussi Pantanal, Cerrado, Gran Chaco… c’est toute l’Amérique du Sud qui est en feu. Ces incendies ne sont pas des accidents mais des actes délibérés dont de nombreuses entreprises françaises sont complices.

La France a une responsabilité particulière dans le drame qui se joue actuellement au Brésil: plus de la moitié du soja que nous importons est en provenance de ce pays. Destruction des écosystèmes, incendies criminels, violations des droits humains: les preuves sont irréfutables mais rien ne bouge alors que notre pays s’était engagé à mettre fin à l’importation de soja issu de la déforestation en 2020.

Depuis le discours d’Emmanuel Macron s’indignant des incendies en Amazonie, les importations françaises de soja en provenance du Brésil ont même continué d’augmenter.

Le soja que nous consommons est invisible, ce qui arrange bien les entreprises. Il sert à alimenter les poulets, les cochons ou les vaches laitières ou encore à remplir les réservoirs de nos véhicules sous forme de biocarburant. Le point commun? Les consommateurs ne sont jamais informés.

Les banques françaises sont elles aussi complices: dans l’opacité assumée, elles financent les grands négociants mondiaux de soja sans leur demander de comptes. Notre argent finance la déforestation et nous n’avons pas notre mot à dire? Cela doit cesser.

Nous exigeons une réelle transparence et responsabilité. Les entreprises doivent s’engager à mettre fin à cette déforestation cachée en signant des contrats stricts avec leurs fournisseurs et en informant de façon claire les consommateurs. Nous sommes prêts à nous mobiliser, y compris en ayant recours à la justice, pour arrêter celles qui continuent d’être complices de la destruction des écosystèmes.

Les incendies ne s’éteignent pas avec des paroles mais avec des actes.
0 signataires
Cliquez ici pour avoir plus d'informations sur cette action
Partager la pétition :