Restons
en contact !

Canopée et Rainforest Foundation Norway ont organisé, le 15 décembre, dans le cadre de la présidence française du Partenariat des Déclarations d’Amsterdam, et sous la présidence de la Ministre Bérangère Abba, une table ronde sur les enjeux autour du cuir et de la déforestation.

Pourquoi? La première cause de déforestation en Amazonie est l’élevage bovin. Mais alors que la viande de bœuf est majoritairement consommée localement, le cuir lui est à 80% exporté. L’Europe, de par l’importance de ses industries de l’automobile et de la mode, est le deuxième importateur de cuir brésilien. En novembre dernier la Commission européenne a publié un projet de loi contre la déforestation importée. Une opportunité pour l’Europe de lutter contre les conséquences de l’élevage bovin au Brésil.

Quoi? Venez comprendre et échanger sur les conséquences de l’élevage sur la déforestation et les communautés locales, les enjeux de traçabilité et transparence, la responsabilité européenne, et l’importance d’une régulation.

Le programme

  • Présentation du projet de loi de la Commission européenne – Indra Van Gisbergen – Fern
  • Le problème de la déforestation liée à l’élevage au Brésil – André Campos – Reporter Brazil
  • L’impact de l’élevage sur les communautés au Brésil – Leidiane Pias Dias – Commission Pastorale de la Terre au Xingu
  • L’enjeu essentiel de la traçabilité du cuir – Nathalie Walker – National Wildlife Federation
  • Contribution européenne à la déforestation liée au cuir, le cas de l’Italie – Aynur Mammadova – Université de Padova
  • Etude de cas sur la responsabilité des entreprises de la mode – Stand.Earth
  • Réponses du secteur financier – Graham Stock – IPDD
  • Initiatives du secteur privé – Didier Bergeret – Consumer Good Forum
  • Conclusion – Bérangère Abba – Secrétaire d’État à la biodiversité

Inscrivez-vous

Partager l'article