Restons
en contact !

Peu importe si « FNCOFOR » et « ONF » ne sont que de barbares acronymes à vos oreilles, ou si vous êtes déjà bien informés sur les relations entre la « Fédération Nationale des Communes Forestières » et « l’Office National des Forêts » : notre séminaire en ligne viendra apporter de l’eau à votre moulin !

Pour cette nouvelle étape de notre Commission Nationale du Débat Forestier, vous pourrez nous suivre en direct de la mairie de Senones, une commune forestière située dans les Vosges.

Des fonctionnaires de l’Office National des Forêts, des élues locales et élus locaux ainsi que des députées et députés viendront prendre la parole, pour s’exprimer sur le thème suivant :

Fin du service public forestier : les communes forestières abandonnées ?

Vous pourrez poser toutes les questions qui vous taraudent en direct sur le chat, ou bien nous les envoyer à l’avance afin que nous puissions les transmettre aux intervenantes et intervenants.

Pour participer, il vous suffira de cliquer sur ce lien :

Vous pouvez aussi vous rendre sur notre événement Facebook.

Pourquoi Senones ?

Senones, c’est tout un symbole. Les services publics de cette petite commune forestière ferment tour à tour, le dernier en date étant… l’unité ONF. La décision de supprimer l’unité de gardes forestiers des forêts publiques a été prise en dépit de l’opposition des élus locaux et de l’ensemble du personnel, puis imposée pendant les vacances de Noël. Les communes alentours ne perdent d’ailleurs rien pour attendre, puisque la suppression de l’unité ONF de la commune voisine de Bruyères est actuellement en discussion.

Cette situation n’est pas une exception : en 20 ans, 4 emplois sur 10 ont été supprimés à l’ONF au niveau national, alors même que le réchauffement climatique rappelle quotidiennement l’urgence de soigner nos forêts.

Comment aider l’ONF ?

Canopée s’engage pour le maintien des effectifs de l’ONF. Nous avons par exemple proposé deux amendements au projet de loi climat & résilience, actuellement en discussion à l’Assemblée Nationale. Malgré un large soutien des députés, ces amendements ont été déclarés « irrecevables », c’est à dire « sans lien direct ou indirect » avec le texte par la Présidente de la Commission Spéciale, Madame la Députée Laurence Maillart-Méhaignerie.

Mais le combat n’est pas fini, bien au contraire ! Les amendements peuvent encore être admis en assemblée plénière.

Pour nous aider, vous pouvez interpeller votre député grâce à notre nouvel outil !

Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi soutenir l’ONF en signant notre pétition.

Et vous pouvez bien sûr vous connecter au webinaire pour en apprendre davantage !

Qui sera présent au webinaire ?

Dès vendredi, vous pourrez retrouver en direct depuis la marie de Senones (dans l’ordre d’intervention) :

  • Frédéric Bedel, ingénieur ONF et membre du Syndicat National Unifié des Personnels des Forêts et de l’espace naturel (SNUPFEN)
  • Jean-Luc Beverina, maire de Senones,
  • Fabien Wirth, responsable de l’unité ONF Saint-Dié-Senones pour l’Union Nationale des Syndicats Autonomes (UNSA)
  • Jean Hirli, maire de Moyenmoutier,
  • Frédéric Hanzo, chef de triage à Moyenmoutier et membre du collectif de l’unité de Senones supprimée cette année,
  • Dominique Potier, député de Meurthe et Moselle,
  • Brigitte Gamain, maire de Chatas,
  • Anne Labouré, forestière depuis 25 ans,
  • Julie Mougenot, forestière syndiquée au SNUPFEN,
  • Pierre-André Wagner, professeur de biologie forestière au Lycée forestier de Mirecourt,
  • Alice Zimmerman, forestière syndiquée au SNUPFEN.

Partager l'article